skip to Main Content
Beaucoup de gens souffrent de dépôts de graisses locales qui résistent aux meilleures méthodes d’amaigrissement.
Chez les femmes, cette graisse dite cumulative est particulièrement située autour des hanches, des cuisses, de l’abdomen et des bras.
Chez les hommes, elle se concentre généralement autour des reins (hanches), l’abdomen, l’estomac et la région du cou. Ces dépôts de graisse disgracieux peuvent également se produire sur les genoux, le visage, les chevilles, le dos et les fesses.
La liposuccion, qui signifie littéralement « aspirer la graisse » est l’option la plus efficace. C’est l’un des traitements les plus fréquents en chirurgie plastique. Un traitement qui est devenu encore plus facile et plus sûr depuis l’introduction de la liposculpture tumescente.
La Liposculpture tumescente est une méthode relativement nouvelle pour enlever la graisse non désirée en utilisant de grandes quantités de liquide injectées en sous-cutané. La graisse sous-cutanée devient plus facile à enlever. La graisse est aspirée au moyen de canules plus fines que dans la liposuccion classique. Cette méthode donne beaucoup moins d’effets secondaires après la chirurgie grâce au fait que les structures et tissus avoisinants sont moins endommagés.
Un pas de plus a été réalisé avec le récent développement révolutionnaire de la NUTATIONAL INFRASONIC LIPOSCULPTURE utilisée dans la SAFARM CLINIC et qui y est la technique de référence depuis 1998. Le dispositif est appelé LIPOMATIC (voir l’image en bas de page). C’est une pièce à main à commande pneumatique. Elle fonctionne avec de l’air comprimé afin d’activer la pointe de la canule d’infiltration ou celle de la canule d’aspiration dans un mouvement de vibration en trois dimensions appelé nutation. La graisse est infiltrée par nutation avec de grandes quantités de liquide anesthésiant jusqu’à la tumescence. Elle est ensuite liquéfiée grâce à ce même mouvement avant d’être enlevée ce qui facilite son aspiration avec moins de traumatisme, moins de douleur, et un minimum de perte de sang.

Qui est candidat pour la Nutational Infrasonic liposculpture ?

La liposuccion n’est pas une substitution à un régime amaigrissant. Elle est plutôt destinée aux personnes qui ont des dépôts graisseux localisés et qui ne répondent pas aux méthodes traditionnelles de perte de poids.

Le succès de la liposculpture dépend de l’élasticité de la peau. L’élasticité diminue avec l’âge. Cependant, d’excellents résultats peuvent être atteints chez les patients plus âgés. Les personnes ayant la peau relâchée pourraient bénéficier d’un traitement d’endermologie avant et/ou après (3 mois) la chirurgie afin de rendre la peau plus élastique et plus lisse.

La cellulite (peau d’orange) est une mauvaise indication. Mais l’aspect bosselé de la peau pourrait être amélioré par la Nutational Infrasonic Liposculpture.

Le déroulement de l'opération

La première consultation

Au cours de cet entretien, le praticien vous exposera la technique, ses indications, ses limites et essaiera de répondre au mieux à vos attentes vis à vis de celle-ci et du résultat escompté.
Une anamnèse détaillée sur votre état de santé, vos antécédents chirurgicaux et médicaux ainsi que sur vos habitudes alimentaires sera réalisée.
Le praticien effectuera un examen clinique de l’élasticité de la peau ainsi que des stéatomes à traiter.

D’autre part, un devis détaillant l’acte chirurgical et son coût sera rédigé.

Un délai de réflexion de 15 jours est toujours conseillé.

La deuxième consultation

Une fois votre décision prise après la période de réflexion, une seconde entrevue préopératoire est nécessaire pour vous expliquer clairement les conseils à suivre avant et après l’intervention, le déroulement de celle-ci ainsi que les risques éventuels et complications. Le praticien est tenu de vous informer du risque opératoire, même exceptionnel. Cette information détaillée est reprise dans le consentement éclairé, que nous vous demanderons de lire attentivement et de signer.

La taille et le type de votre vêtement de compression sont également déterminés.

La préparation

Vous recevrez des instructions détaillées afin de bien vous préparer pour l’opération.
S’il existe un traitement habituel, vous serez informé de la nécessité de son arrêt ou de sa poursuite avant la chirurgie.
Il est également conseillé de diminuer la cigarette ou même d’arrêter de fumer pendant quelques jours avant et après la chirurgie.
Si vous avez un rhume, le traitement doit être retardé.
Comme vous pouvez vous sentir un peu faible après la chirurgie, il est nécessaire de demander à quelqu’un de venir vous chercher et vous conduire à la maison en toute sécurité. Après une liposculpture étendue de plusieurs zones, il est également recommandé d’avoir une aide pendant quelques jours.

Anesthésie

Le traitement aura lieu sous anesthésie locale ou générale, en fonction de l’étendue des zones à traiter. La Nutational Infrasonic Liposculpture est de préférence réalisée sous anesthésie locale. De cette manière, le patient pourra changer de position pendant l’intervention selon le besoin, ce qui rendra certains endroits plus facilement accessibles afin d’optimaliser le résultat. Ceci, donne un avantage considérable à cette technique par rapport aux autres techniques par le fait qu’elle puisse être réalisée sous anesthésie locale, ce qui améliore le confort du patient.
Une anesthésie générale est toujours possible pour les patients qui préfèrent ce choix.

L’opération

Avant la chirurgie, le praticien délimite avec un marqueur les stéatomes à traiter. Puis par de petites incisions, la graisse sous-cutanée est infiltrée d’un liquide anesthésiant par vibrations (NIL) jusqu’à l’obtention d’une bonne tumescence. L’aspiration de la graisse sous-cutanée par de fines canules sera facilitée également par le mouvement de nutation imposé à celles-ci. Ces canules sont fixées au Lipomatic et l’ensemble est relié à une puissante pompe d’aspiration à pression négative. La durée de l’opération dépend du volume et du nombre de zones à traiter.

Après l’opération

Après l’opération, vous serez amenés à porter un lipopanty spécial de compression pour soutenir la peau et limiter les oedèmes post-opératoires. Vous devez porter ce vêtement pendant quatre à six semaines. Vous pourrez sentir une certaine raideur dans les zones traitées, un sentiment d’engourdissement et de douleur au niveau de la peau pendant les deux premières semaines en post-opératoire et qui disparaîtront spontanément.

Les incisions de la liposculpture ne sont pas suturées, ce qui permettra au liquide restant qui avait été injecté de s’écouler librement à travers vos incisions (couleur rose, parfois sanguinolente). De cette manière, on évitera la stagnation des résidus sanguins sous la peau, avec moins d’ecchymoses, moins d’inflammation et moins d’oedèmes (gonflements). Cet écoulement perdure environ 24 heures après la chirurgie sans risque pour la santé.

Après deux semaines, vous pouvez reprendre certaines de vos activités quotidiennes et mêmes sportives.

Une exposition au soleil est contre-indiquée durant les 2 premiers mois post-opératoire, même si les ecchymoses ont complétement disparu, car des traces de résidus sanguins comme l’hémosidérine (pigment insoluble contenant de l’hydroxyde ferrique) pourraient persister encore au niveau de la peau au delà de cette période, et seraient responsables d’une coloration plus foncée de celle-ci.
D’autre part, une exposition prématurée au soleil est contre-indiquée tant que les incisions de petites tailles, sont rouges. Celles-ci deviendront presque invisibles avec le temps. Appliquer toujours une crème solaire 50+.

Un important œdème inflammatoire pourrait se produire après une liposculpture. La durée totale avant que cet œdème disparaisse est variable mais peut parfois mettre jusqu’à six mois pour disparaître complètement. Vous apprécierez vos nouveaux contours après plusieurs jours à quelques semaines de la chirurgie. Mais vous comprendrez que ce résultat pourra encore s’améliorer avec le temps et les mois suivants pour donner finalement un aspect naturel à votre silhouette.

Des contrôles réguliers sont programmés après la chirurgie. Le premier contrôle a lieu un jour après la chirurgie (les pansements adhésifs sont remplacés). Le second après une semaine (les pansements adhésifs sont définitivement enlevés). Une évaluation du résultat se fait au troisième contrôle à trois, quatre ou six semaines après l’intervention chirurgicale.

La liposculpture va vous créer une nouvelle ligne de contour, mais cela ne signifie pas que vous ne devriez jamais faire attention à votre poids. Une alimentation saine et équilibrée et des exercices réguliers sont la meilleure façon d’assurer un résultat durable.

Plus d'informations sur la technique

LA TECHNIQUE

La Nutational Infrasonic Liposculpture

EVA sp® 6
clip_image004
Le Lipomatic® : pièce à main
Le Lipomatic® est la pièce à main générant la Nutational Infrasonic Liposculpture destinée à l’infiltration et à l’aspiration. Il doit être connecté à un appareil de la gamme EVA sp®.
clip_image006
Caractéristiques :

• Système de sécurité actif (blocage lors de la rencontre de tissus non graisseux)
• Pas de dégagement thermique
• Système de micropompage permettant l’accélération de l’évacuation de la graisse sans augmenter la dépression
• Mouvement de nutation
• Fréquence Infrasonic (inférieur à 20 Hz)

Avantages pour le patient :

• Moins traumatisant (diminution importante du nombre d’hématomes et d’ecchymoses)
• Moins douloureux
• Meilleur aspect de la peau (excellente rétraction)
• Résolution post-opératoire plus courte

La Nutational Infrasonic Liposculpture est une variante de la vibro lipo aspiration, technique inventée à l’origine par Euromi.

La Nutational Infrasonic Liposculpture, aussi appelée N.I.L. ®, est une technique brevetée utilisant de l’air comprimé afin de conduire le sommet de la canule dans un mouvement de précession en 3 dimensions, appelé la nutation.
clip_image009

clip_image013

Nutation

Ce mouvement spécifique va être utilisé pour infiltrer et pour aspirer la graisse. Etant donné que l’infiltration est le point clé pour toute lipoaspiration, au mieux la graisse sera infiltrée, au mieux la graisse sera préparée pour être aspirée sans complication. La nutation va créer une émulsion qui va disloquer en douceur les cellules graisseuses tout en respectant les tissus (pas d’arrachement). Après cette étape, la graisse émulsionnée pourra être aspirée tout en douceur, en diminuant les saignements, les risques d’œdèmes et d’ecchymoses. L’aspiration se fait alors de manière très sélective.
Rétraction de la peau
Le mouvement nutationel va également stimuler la synthèse du collagène, facilitant ainsi la rétraction de la peau en postopératoire.

Infrason

L’infrason (basse fréquence: inférieure à 20Hz) est généré par les battements de la nutation et va agir comme un “anesthésiant” sur la partie traitée pendant l’infiltration et pendant l’aspiration de la graisse émulsionnée. Ce mode se base sur la théorie du “Gate control”. Ceci va rendre le traitement chirurgical plus confortable pendant et après l’intervention.
La “ Théorie du Gate control” ou “Théorie du portillon” a été développée par Melzack et Wall. Ces derniers ont montré que la moëlle épinière contient un type de neurones qui joue le rôle de “porte” qui s’ouvre ou se ferme afin d’autoriser ou de bloquer les signaux de douleur vers le cerveau. Cette “porte” permet le passage des signaux de douleur vers le cerveau quand l’influx voyage sur des fibres nerveuses de petits diamètre et ne permet pas aux signaux de la douleur de passer quand l’influx voyage sur des fibres nerveuses de gros diamètre.
Les vibrations de la NIL stimulent les fibres nerveuses de gros diamètre qui ne transmettent pas les stimuli de douleur et interfèrent donc avec la conduction de celle-ci en inhibant les fibres nerveuses de petits diamètres. Ce mécanisme permet au praticien d’effectuer cette technique de liposculpture avec confort et sous anesthésie locale.

Les cellules adipeuses ne reviennent pas une fois enlevées

Cependant, les cellules graisseuses restantes peuvent augmenter de volume en raison d’une augmentation de poids. Il est donc essentiel que vous mainteniez un mode de vie et des habitudes alimentaires saines après la liposculpture.

Indications

La Nutational Infrasonic Liposculpture permet:
• Les lipoplasties classiques: ventre, flanc, cuisses (intérieur/extérieur), genoux, mollets, chevilles, dos, poignées d’amour, fesses, culotte de cheval, bras, menton-cou, nuque…
• Les lipoplasties spéciales: abdominoplastie, gynécomastie, zones fibreuses, liposuccion superficielle, glande sudoripare, lifting du corps…
La Nutational Infrasonic Liposculpture est envisageable aussi bien pour les hommes que pour les femmes à partir de 18 ans, pour tout type de peau/graisse (caucasien, asiatique, africain…), et également pour les patients déjà traités (2ème liposuccion).

Les différentes zones de liposculpture

zones de liposculpture


1. Région épigastrique
2. Ventre
3. Hanche (x2)
4. Flanc et pli dos (x2)
5. Bosse de bison
6. Bas du dos
7. Fesse (x2)
8. Coin fesse (x2)
9. Intérieur cuisse haut (x2)
10. Culotte de cheval (x2)
11. Face antérieure cuisse (x2)
12. Genou (x2)
13. Jambe antéro-interne (x2)
14. Jambe postéro-latérale (x2)
15. Cuisse face postérieure (x2)
16. Banane (x2)
17. Bras face postérieure (x2)
18. Bras face antérieure (x2)
19. Double menton
20. Bas-joues
21. Cou

Complications

Les complications de la Nutational Infrasonic Liposculpture sont extrêmement rares. Elles sont généralement limitées à des ecchymoses et des oedèmes, ce qui est tout à fait normal.

Les principales complications ne sont en général pas d’ordre médical, mais esthétique. Il s’agit de très rares
sur-corrections ou sous-corrections.
Pour la première, la solution est appelée LIPOFILLING (procédure de transfert de graisse) : la graisse est aspirée dans une zone du corps pour être injecté dans une autre afin d’augmenter le volume et améliorer le contour de cette dernière. Grâce au mouvement de nutation dans la technique NIL, La graisse émulsionnée et aspirée est généralement de meilleure qualité pour ce type de procédures du fait d’un pourcentage très élevé de cellules adipeuses vivantes dans l’échantillon de graisse ainsi traité.

En cas de sous-correction, le résultat est amélioré en aspirant un supplément de graisse à l’endroit en cause.

Il existe également un risque minimal de petits changements de pigmentation.

Le résultat

Le résultat final de la liposculpture peut parfois se faire attendre pendant un certain temps. Un changement net de la silhouette n’est perceptible qu’après quelques jours à quelques semaines, mais vous devez savoir que ce résultat peut encore s’améliorer avec le temps et le résultat final ne sera visible qu’au bout de quelques mois.

Back To Top